Focus sur la filière gestion

CIA

La gestion est un domaine très vaste qui tire son dynamisme de la puissance économique de la France, créant des multiples opportunités d’embauche. Les futurs cadres ont par conséquent le choix de travailler dans divers secteurs d’activité (commerce, finance, immobilier, etc.). Les métiers proposés se déclinent en deux types distincts : spécialisés et polyvalents. Nous vous les présentons sans plus tarder.

Les métiers polyvalents de la gestion

Les métiers polyvalents de la gestion désignent toutes les fonctions managériales nécessaires à plusieurs secteurs d’activité.

Découvrons quelques uns de ces métiers :

#1 L’assistant de direction

Un assistant de direction est le professionnel chargé d’assister aussi bien les chefs de départements que le comité de direction dans la réalisation de leurs tâches quotidiennes. Son objectif principal est d’optimiser la gestion des missions quotidiennes qui consomment énormément de temps. Le titulaire de ce poste assure un suivi complet des dossiers administratifs, organise les plannings de la direction et veille à l’instauration d’une communication saine et efficace au sein de la société.

#2 L’assistant de gestion

Ce métier nécessite un degré remarquable de polyvalence et de disponibilité, et pour cause, il concerne plusieurs départements à la fois. En effet, en plus de son travail de secrétariat, un assistant de gestion contribue à la réalisation de tâches comptables et commerciales telles que l’édition des bulletins de paie ou encore la prospection afin d’étoffer le portefeuille client.

#3 Le responsable de business unit

Le BUM ou Business Unit Manager est la personne chargée d’améliorer les performances commerciales de son entreprise en veillant à l’augmentation du chiffre d’affaires et à la diminution des pertes, le cas échéant.

Travaillant essentiellement dans des boutiques, petites ou grandes surfaces ou encore des centres de distribution, c’est à lui qu’incombe la tâche de définir les stratégies financières et commerciales adéquates qu’il doit faire valider par la direction générale.

#4 Le responsable du développement

Il a pour principale mission d’identifier les opportunités de développement et les stratégies susceptibles de conduire à une montée en performance d’une société.

Ce métier requiert un degré remarquable de polyvalence, puisque ses titulaires sont impliqués dans la prospection pour trouver de nouveaux clients, la création de nouveaux produits et l’élaboration des contrats avec les différents partenaires.

Les métiers de la gestion liés aux directions fonctionnelles

Le domaine de la gestion englobe également des métiers spécialisés. Ces derniers nécessitent des qualifications techniques et interpersonnelles plus pointues, car directement liés aux directions fonctionnelles d’une société.

En voici quelques exemples :

#1 Le contrôleur de gestion

Sans une gestion optimale de ses ressources, il est difficile pour une entreprise de maintenir un bon niveau de compétitivité d’où l’importance du métier de contrôleur de gestion. Travaillant directement sous l’égide de la direction générale, ce profil crée les schémas directeurs des budgets et contrôle tous les aspects de la gestion économique. En cas de défaillances constatées, il est tenu de remonter l’information à la direction tout en lui proposant des actions correctives.

#2 Le gestionnaire de paie

Destiné à travailler dans des organismes publics ou privés, le gestionnaire de paie a pour mission principale l’élaboration et la distribution des bulletins de paie pour l’ensemble du capital humain d’une société. Il s’attèle à la tâche de calculer les paies tout en prenant en considération certains éléments tels que les primes, les cotisations sociales, les taxes, les congés sans solde, etc. Il s’agit d’un métier sensible où il n’y a pas de place à l’erreur.

#3 Le DAF (directeur administratif et financier)

Le DAF a la lourde responsabilité de veiller à la bonne gestion des ressources financière et des processus administratifs de son entreprise. Ce profil est attendu sur un nombre remarquable de missions :

  • veiller à la fiabilité des données comptables ;
  • élaborer des plans de financements en fonction des besoins de la société ;
  • réaliser un suivi continu de la situation financière de la société ;
  • assurer la gestion du patrimoine de la société.

#4 L’analyste financier

L’analyste financier a pour rôle d’étudier la valeur boursière d’autres sociétés ainsi que leurs perspectives de croissance, dans le but d’identifier les meilleures opportunités d’investissement. Son évaluation prend en considération plusieurs aspects : finances, ressources humaines, organisation, etc.

Une société a généralement recours à ce type de profil pour s’ouvrir à de nouveaux marchés, acheter des actions boursières d’autres entreprises, etc.

#5 L’auditeur

Un auditeur est chargé d’étudier et contrôler la fiabilité des comptes d’une entreprise. Il a pour rôle également de prévenir les éventuels risques financiers et irrégularités qui peuvent être préjudiciables d’un point de vue économique, voire légal.

De manière générale, les auditeurs travaillent pour des cabinets d’audit ou en indépendants. Néanmoins, les grandes entreprises peuvent se permettre d’avoir leur propre service d’audit en interne.

Quelles formations suivre ?

Le secteur du management enregistre de manière récurrente un besoin de cadres qualifiés. Pour répondre activement à ce besoin, le Campus IGS Toulouse a mis en place un ensemble de cursus, tous disponibles en alternance.

#1 Bac+2

Les étudiants souhaitant intégrer un cursus court axé sur la professionnalisation ont le choix entre ces deux formations :

BTS Gestion de la PME : en 2 ans après le bac, le BTS gestion de la PME vise à former des assistants de gestion polyvalents. Une fois diplômés, les étudiants ont acquis toutes les compétences relatives à la gestion comptable, administrative et organisationnelle. Les modules enseignés mettent l’accent sur la relation client, le soutien du fonctionnement de la société et la gestion du personnel.

BTS Support à l’Action Managériale : le BTS SAM (Support à l’Action Managériale)  fait la part belle au développement des compétences en communication et en assistance de direction. Les titulaires de ce diplôme participent à la définition des stratégies organisationnelles et prennent en charge un bon nombre dossiers administratifs.

#2 Bac+3

Pour acquérir des qualifications managériales encore plus importantes, il est possible d’effectuer une année d’études supplémentaire après le BTS et d’intégrer un cursus à haute valeur ajoutée comme le Bachelor Chargé(e) d’Administration des Ressources Humaines. Ce programme vise à former des cadres RH compétents. Ces derniers seront ainsi parfaitement capables de gérer le capital humain d’une société d’un point de vue :

  • administratif : gestion des congés, absences, etc. ;
  • financier : gestion des paies, primes, etc. ;
  • humain : promotions, communication en interne, etc.

D’autres spécialités sont également disponibles à l’instar du Bachelor Responsable Commercial et marketing et du Bachelor Responsable en Gestion et Développement d’Entreprise. Ces cursus sont destinés à la formation de cadres capables d’accompagner une société dans son développement, par l’élaboration de stratégies marketings adéquates.

#3 Bac+5

Après un BTS ou un Bachelor en alternance, les opportunités d’embauche ne manquent pas, surtout dans un domaine vital pour les entreprises tel que le management. Néanmoins, beaucoup d’étudiants choisissent de poursuivre leurs études afin d’obtenir un grade Master (Bac+5). L’avantage de ce diplôme est qu’il favorise l’accès direct à des fonctions très bien rémunérées et à haut niveau de responsabilité.

Parmi les Mastères proposés par le campus IGS Toulouse, citons :

Mastère Professionnel Responsable de Business Unit / Entrepreneuriat en alternance : ce cursus forme des professionnels qui, à l’issue de leur formation, auront acquis les compétences nécessaires pour définir les actions commerciales, financière, administratives et de communication à mettre en place pour pérenniser et développer l’activité d’une agence, d’une succursale, une franchise. Il possède aussi des compétences managériales qui lui permettront de gérer les équipes au mieux tout en assurant la veille et la communication de l’entreprise. Le titulaire du Mastère Responsable de Business Unit a également en main toutes les cartes pour créer son entreprise ou reprendre une activité existante.

Mastère Professionnel Gestion, Finance, Pilotage d’Entreprise en alternance : ce programme forme des cadres de la fonction financière capables d’assurer le pilotage financier de leur société. Au cours de leur formation, ils apprennent à définir les budgets, réaliser un suivi budgétaire des projets entrepris, etc. Une fois diplômés, ils auront acquis le bagage nécessaire à l’intervention sur des aspects financiers, juridiques, économiques, etc. De ce fait, il peut devenir contrôleur de gestion, crédit manager, DAF, analyse financier, etc.